Expositions virtuelles

Les sites référencés dans cette rubrique

0 | 5 | 10

Les bâtiments dits de l’« ancien hôpital » situés avenue de Rosendaël ont été inaugurés voilà 100 ans, précisément le 1er septembre 1909. La commémoration de ce centenaire à travers une exposition s’imposait.

Depuis longtemps, l’histoire et la légende ont fait d’Ambroise Paré un personnage exemplaire de cette période de troubles et de renouveau que fut la Renaissance. Les chroniques, les mémoires, les romans ont fixé les traits du restaurateur de la chirurgie française, du "protestant" sauvé par Charles IX lors de la Saint-Barthélemy, du praticien autodidacte "très heureux d’apprendre de tout le monde, et de vieillir toujours en apprenant".

L’AMECG a pour objet la sauvegarde et la mise en valeur de tout appareil, objet ou document témoignant de l’évolution des savoirs techniques et scientifiques dans le domaine de l’électrocardiographie depuis la fin du XIXème siècle.

La sauvegarde en France peut être considérée comme très dynamique, puisqu’au moins dix autres villes y participent : Besançon, Châlons-sur-Saône, Grenoble, Hautefort, Lille, Lyon, Marseille, Rouen, Strasbourg et Toulouse.

L’art pharmaceutique est à la fois la compétence et la connaissance qui permettent au pharmacien d’exécuter « selon l’art » les prescriptions médicales, destinées au traitement des malades. Cette notion a évoluée avec l’apparition des spécialités pharmaceutiques au XXe siècle. La préparation magistrale disparaît peu à peu et son matériel se transforme en objets d’art.



puceContact puceEspace rédacteurs

RSS

2016-2018 © Blog - Association du Musée Hospitalier Régional de Lille - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.4